Les salins de Giraud

La Camargue offre un paysage qui dépayse, en effet les maraichages, rizières et La platitude du terrain surprend ; nous qui sommes habitués à nos collines et autres calanques. Ici le regard porte a des kilomètres et l’on a un faux sentiment de sécurité en pensant qu’il est impossible de se perdre et pourtant certains chemins finissent en cul de sac et les distances sont très longues avant de s’en apercevoir, d’où la nécessité de ne pas négliger la carte et de bien préparer sa rando.

Pour cette balade Nathalie est notre guide, elle nous a préparé une rando sans dénivelé de 5h30 tranquille  pépère quoi, hé bé, mon œil je suis arrivé à la voiture sur les rotules.

Le départ se fait de la station de pompage qui se trouve entre la plage de beauduc et le parking de pertuis de la comtesse que nous rejoignons à pied avant d’aller au phare de la Gacholle. Après avoir visité le phare, observé les flamants Rose et diverses autres spécimens tel que la mouette rieuse, l’aigrette et j’en passe puis pris un déjeuné à l’abris des roseaux car il faut bien le dire le vent n’a pas était agréable avec nous ce jours là ; nous revenons sur nos pas jusqu’au parking du phare pour prendre le chemin sur la droite, il nous conduit directement à l’immense plage de sable ou les « sky surfeur »  s’en donne a cœur joie, nous la longeant sur une bonne longueur en découvrant  de superbes coquillages ; à la station de pompage de beauduc  nous avons rallier l’étang des Fangassier pour le suivre en la laissant sur notre droite et enfin l’arrivée tant attendu aux voitures.           

Laisser un commentaire




AS Lycée Robert Garnier |
La Foulée du Pinot |
Association de Défense des ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Orne Sénégazelle
| thommas
| P . P . B